Article

La médecine chinoise pour apaiser les douleurs

médecine chinoise

La médecine chinoise, une médecine douce de plus en plus plébiscitée pour soulager l’arthrose

 

Comment la médecine chinoise soigne-t-elle les douleurs articulaires ?

A la fois innovante et ancestrale, cette pratique venue d’Orient a beaucoup à nous transmettre et notamment lorsque l’on souffre de douleurs articulaires. La médecine chinoise s’intéresse en particulier à la circulation de l’énergie et se concentre sur le rééquilibrage énergétique. Pour que celui-ci soit optimisé, elle va faire en sorte d’harmoniser le flux d’énergie au sein de notre organisme. Libarti vous emmène au pays de la grande muraille et décrypte pour vous tous les bienfaits que la médecine chinoise peut vous procurer.

 

La médecine chinoise repose uniquement sur l’acupuncture ?

Faux ! L’acupuncture fait partie des fondamentaux de cette médecine douce mais s’intègre à un ensemble de pratiques qui, intimement liées les unes aux autres, vont apporter une solution globale pour prévenir ou traiter une pathologie.

 

Pour qu’elle soit efficace, il faut traiter l’ensemble du corps

Vrai ! La médecine chinoise s’intéresse au corps dans sa globalité et au sein de l’environnement dans lequel il évolue. Les conditions de vie et l’état émotionnel font partie intégrante de cette pratique pour traiter le patient.  

 

La médecine chinoise est surtout préventive

Vrai mais pas que ! Il est vrai que la médecine chinoise se pratique de façon globale avec pour objectif premier de maintenir et préserver l’énergie qui circule dans notre organisme mais elle s’avère également efficace de manière curative en pratiquant un rééquilibrage énergétique.

 

Les 5 piliers de la médecine chinoise

Cette médecine vieille de plus de 3000 ans, repose sur 5 grands piliers qui viennent se compléter les uns les autres pour harmoniser l’énergie qui circule dans notre corps. C’est ce que l’on nomme le « chi ».

 

Pour protéger et faire perdurer ce flux d’énergie, la médecine chinoise va alors s’appuyer sur 5 grands leviers : la phytothérapie, l'acupuncture et les thérapies manuelles, la diététique et les gymnastiques énergétiques.

 

Qu’appelle-t-on syndrome « Bi » ?

Lorsque l’on souffre de douleurs articulaires, la médecine chinoise nomme cette douleur syndrome « bi ». Cela fait référence à un blocage au niveau des méridiens en lien avec les articulations. Pour débloquer les zones touchées, l’acupuncture peut alors être proposée.

 

La médecine traditionnelle chinoise fait partie des médecines douces qui peuvent être une vraie valeur ajoutée en cas d’arthrose . Elle permet de soulager les douleurs en s’appuyant sur un véritable travail du corps et de l’esprit. La médecine chinoise qui adresse le corps dans sa globalité et son environnement, permet de diminuer la douleur et limiter l’apparition de symptômes à condition toutefois de faire un réel effort sur son hygiène de vie à la fois alimentaire et physique.

La médecine chinoise veille à ce que chacun soit en harmonie pour être au mieux de sa forme. Les grands fondamentaux de cette pratique en font une approche globale qu’il peut être intéressant d’aborder sous ses différents aspects :

  • La diététique

Avoir une bonne hygiène alimentaire est primordial pour éviter tout déséquilibre créant un risque d’inflammation dans l’organisme et in fine de la douleur. La médecine chinoise préconise une alimentation saine qui repose sur quelques principes de base comme : manger plutôt chaud, privilégier les légumineuses et les céréales et éviter les sucres rapides, les produits laitiers et la viande qui sont des aliments qui ont tendance à faire davantage travailler notre organisme pour les digérer et puiser de l’énergie plus qu’ils ne le devraient.

  • La pharmacopée

La consommation de plantes via des compléments alimentaires ou encore des tisanes, s’avère conseillé pour favoriser la mobilité articulaire, soulager les gonflements ou encore réguler l’acidité dans l’organisme qui peut lui aussi générer des douleurs sur les zones articulaires touchées par l’arthrose. Ginseng, gingembre ou encore goji et cardamome… Un grand nombre de plantes, graines et racines sont utilisées pour soulager de multiples douleurs qu’elles soient neurologiques, digestives ou articulaires.

  • L’acupuncture

Cette technique est de plus utilisée pour soulager les zones douloureuses via l’insertion d’aiguilles sur des points stratégiques afin de réguler le flux d’énergie qui influe sur la douleur.

 

Comment se déroule une consultation en médecine chinoise ?

Lors de votre première consultation, un bilan complet dit « bilan énergétique » vous sera proposé. Votre mode de vie, votre hygiène alimentaire et vos antécédents médicaux permettront de dresser votre profil. Une osculation vous sera ensuite proposée pour vérifier votre état général. Votre praticien effectuera par la suite une palpation de votre corps et plus particulièrement des méridiens pour vérifier les zones dites froides ou chaudes. A l’issue de ce premier bilan, il vous proposera selon les zones à traiter une séance d’acupuncture ou de massage spécifique et vous prodiguera des conseils alimentaires à base de plantes. Ces différentes prescriptions auront pour objectif final : le rééquilibrage de votre Chi.

Vous voulez en savoir plus sur l’acupuncture ?

Pratique de plus en plus plébiscitée pour soulager la douleur, c’est une solution intéressante en cas d’arthrose… Découvrez vite notre article sur l’acupuncture  : https://www.libarti.fr/solution/lacupuncture.