Objectif 

Réduire l’acidité présente dans le corps, prévenir les inflammations et soulager les douleurs

La naturopathie est une médecine ancestrale complémentaire (aussi appelée “holistique”) qui regroupe un certain nombre de pratiques dont le but est d’équilibrer le fonctionnement du corps à l’aide de méthodes naturelles et biologiques. Ces méthodes comprennent :  les régimes alimentaires, l’aromathérapie, l’aménagement de l’hygiène de vie, la phytothérapie, et les exercices.

L’origine de l’appellation vient de l’anglais “naturopathy”. La juxtaposition des mots “nature” et “path” (le chemin) traduit la naturopathie comme étant “le chemin de la nature”. Cette désignation a été enregistrée pour la première fois en 1902 aux États-Unis.

Cette pratique resitue l’humain en tant que principal acteur de sa santé, afin d’optimiser son capital bien-être et vital. Il s’agit de prendre soin de soi et préserver son corps via des méthodes et activités naturelles en excluant tout produit chimique au maximum.

A la différence des autres pratiques médicinales, le but de la naturopathie n’est pas de s’attaquer directement à une pathologie via un traitement symptomatique. Elle cherche à stimuler les rouages internes et naturels de l’organisme afin de provoquer une force psychique, mentale et physique suffisamment forte pour qu’elle puisse déclencher un processus d’auto-guérison de l’individu1.

Je souffre d’arthrose, est-ce vraiment efficace ?

Dans le cas de l’arthrose, le recours à la naturopathie se fait principalement par le biais de l’alimentation. Une rééducation alimentaire est donc nécessaire afin de diminuer et prévenir les poussées inflammatoires responsables des douleurs articulaires.

Ces poussées inflammatoires se manifestent notamment à cause d’un potentiel surplus d’acidité responsable d’un déséquilibre qu’on appelle “acido-basique”. Le surplus d’acidité que l’organisme n’a pas réussi à éliminer va être stocké et va provoquer, à long terme, une déminéralisation du corps. Ce dernier va, à son tour, faire appel à toutes ses sources alcalines dont les os et les cartilages dans le but de lutter contre cette déminéralisation. Une fois que ses réserves seront épuisées (plus vite que la normale donc), des maladies telles que l’arthrose ou l’ostéoporose peuvent se former.

Les causes de l’acidité corporelle peuvent être multiples : excès de protéines, suralimentation, sédentarité, carences en vitamines, minéraux ou oligo-éléments, stress et surmenage, entre autres. La première étape vers le bien-être va donc être de rétablir l’équilibre acido-basique du corps en éliminant les aliments acides. Le régime alcalin est une solution détaillée qui pose les bases qui permettent de lutter contre le surplus d’acidité.

Outre le fait de traiter le mal-être de l’arthrose par l’alimentation, il est conseillé de maintenir une activité physique régulière et adaptée en complément afin de préserver ses articulations.  

En pratique

La séance de naturopathie s’organise en trois temps :

  1. L’introduction de la pratique : dans un premier temps, le naturopathe cherchera à connaître le patient et débutera la séance par un dialogue afin d’en savoir plus sur son historique, ses attentes, son mode de vie (alimentation, sport, environnement) et sur les traitements pris afin de contextualiser le besoin ;
  2. Le bilan vital : une fois le dialogue achevé, le naturopathe va dresser un bilan dont le but est de définir l’énergie vitale du patient via des méthodes “réflexogènes” de type examen d’iris, prise de pouls et examen physique si nécessaire ;
  3. L’établissement du programme d’hygiène vital : le naturopathe constituera ensuite le programme d’hygiène vital (PHV) qui comprend des conseils naturopathiques personnalisés sur différents volets comme l’alimentation, les activités physiques ou la gestion psycho-émotionnelle. Selon les cas de figure, des conseils nutritionnels peuvent être également prodigués, ce qui intervient souvent lorsqu’il s’agit de personnes souffrant d’arthrose.    

En règle générale, la durée d’une séance peut varier de 30 minutes à une heure selon le contenu des séance. Le tarif moyen se situe, lui, entre 50 et 80€.

Le naturopathe n’est pas habilité à délivrer d’ordonnance ou de médicaments à l’issue de la séance, l’objectif n’étant pas de traiter une maladie par voie médicamenteuse. Cependant, le recours à la naturopathie peut se faire en parallèle d’un traitement médicamenteux. Censée être la plus naturelle possible, elle ne sera pas nocive et n’aura aucun effet secondaire.     

Comment bien choisir son praticien ?

La naturopathie n’étant pas encore une pratique reconnue et réglementée, il faut être vigileant quant au choix de son praticien. Certains critères vous aideront à bien choisir votre naturopathe :

  • la qualification : renseignez-vous sur son parcours, la formation suivie, les types de structures au sein desquelles il/elle a pu intervenir, s’il/elle possède son propre cabinet et surtout les avis des personnes trouvés sur le web. Vérifiez également la certification de son titre professionnel afin d’être sûr que la pratique soit légale. Certaines ressources dont disponibles pour aider dans cette démarche, comme l’Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Éducation Sanitaire (OMNES) et  l’Association Professionnelle des Naturopathes de France (APNF) ;
  • les recommandations : votre médecin généraliste peut être de bon conseil dans votre choix et peut vous aiguiller vers des praticiens de confiance ;
  • les valeurs et la déontologie : un bon naturopathe se doit de représenter les valeurs de l’activité qu’il enseigne, à savoir l’ouverture, l’absence de jugement, la bienveillance et l’objectivité ;
  • la transparence : assurez-vous que la pratique de la discipline par votre praticien est légale et demandez les tarifs en amont pour éviter toute surprise à la fin de la séance dans le cas d’une pratique externe.
Les séances sont-elles prises en charge par ma mutuelle ?

La naturopathie n’est pas une pratique remboursée par la sécurité sociale, mais certaines mutuelles peuvent cependant prendre en charge une partie du montant. Des listes2 regroupant toutes les mutuelles qui remboursent cette prestation peuvent être trouvées sur le web, mais il convient de se rapprocher de sa mutuelle afin d’en savoir davantage.

Communautés et syndicats

L’organisme principal permettant de cadrer la pratique et de regrouper tous les professionnels du secteur est le Syndicat des Professionnels de la Naturopathie3.  Plusieurs missions lui sont allouées :

  • il représente tous les professionnels du secteur ;
  • il informe et sensibilise le grand public à cette pratique;
  • il protège le client face aux abus (pratique illégale, manquement déontologique) et propose une sélection rigoureuse des professionnels en naturopathie.

Le syndicat met également à disposition de tous un annuaire en ligne3 afin de trouver un naturopathe près de chez soi.

Ils ont essayé ... La naturopathie

100% d'avis positifs
100% Complete
( 1 personne )

Les retours d'expérience de la communauté (1)

positif
Portrait de LenaLeRolland
Portrait de LenaLeRolland
LenaLeRolland
Le 26 avril 2018
Etat général
94
Mobilité
96
Douleurs
94
Portrait de LenaLeRolland
LenaLeRolland
Le 26 avril 2018
J'ai commencé a consulter une naturopathe il y a quelques années, j'ai beaucoup appris sur les...
Aucune parole d’expert pour le moment