Objectif 

Prévenir et soulager les poussées inflammatoires

Connu pour ses propriétés antioxydantes, le gingembre est une plante aux multiples bienfaits. Elle permet de gagner en vitalité, de prévenir et diminuer les vomissements, de stimuler le système digestif, mais aussi de lutter contre les poussées inflammatoires liées à l’arthrose. Elle se consomme facilement au quotidien et sous plusieurs formes.

Origine

Le gingembre, ou “Zingiber officinale” est une plante tropicale issue de la famille des zingibéracées, dont nous consommons principalement le rhizome, c’est-à-dire la racine.

Son usage remonte au moyen-âge, époque durant laquelle il était considéré comme étant une plante magique et aphrodisiaque. Ses effets sur le corps humain ont été évoqués par la religieuse et guérisseuse allemande Hildegarde de Bingen qui déclarait à son propos qu’il permettait d’améliorer l’état des personnes affaiblies1.  A cette époque, il était principalement utilisé pour traiter les problèmes de digestion, de gaz intestinaux, de coliques, de spasmes, de grippe, de rhume, de maux de tête et de douleurs liées aux rhumatismes. Il était aussi utilisé en médecine chinoise pour éviter les infections du système respiratoire2.

Bienfaits

Le gingembre permettrait de soulager et traiter plusieurs maux, dont ceux liés aux douleurs inflammatoires. En effet, certains de ses composants comme le gingérol, le shoagol et le paradol seraient capables de diminuer l’action inflammatoire provoquée par deux types d’enzymes : les cyclo-oxygénases et les lipo-oxygénases3.  Il est donc recommandé aux personnes souffrant d’arthrose d’en consommer régulièrement afin de prévenir les poussées inflammatoires et de les atténuer.

Plus généralement, la consommation de gingembre permet de traiter d’autres types de problèmes tels que :

  • les nausées ;
  • les vomissements liés aux problèmes de transport ;
  • les troubles digestifs ;
Composition

La racine ou “rhizome” du gingembre contient de l’oléorésine constituée de shogaol et de gingerol sources de propriétés anti-inflammatoires. Elle est riche de divers composants :

  • des minéraux et oligo-éléments : calcium, fer, cuivre, magnésium, phosphore, manganèse, zinc, potassium et sodium
  • des vitamines : vitamine B1, B2, B3, B5, B6, B9, de la vitamine C, de la vitamine A et de la provitamine A Béta-carotène ;
  • des composants nutritionnels : eau, fibres, lipides, protéines, acides gras saturés, des glucides et du sucre4.
Utilisation au quotidien

Le gingembre peut se consommer par voie interne (la plus couramment utilisée) mais aussi par voie externe sous forme d’huile essentielle. Il s’intègre parfaitement dans l’alimentation du quotidien sous plusieurs formes : frais, en poudre, en jus, râpé, en pâte, en infusion, confit, cuit, ou encore en gélules sous forme de complément alimentaire.  

L’huile essentielle de gingembre s’obtient par distillation à la vapeur des racines de rhizomes (environ 50g de rhizomes secs pour 1kg d’huile essentielle), et est réputée pour stimuler la digestion, mais aussi pour soulager les articulations douloureuses. Pour ce faire, il est conseillé de la diluer avec une huile végétale, et de masser l’articulation enflammée.

Pour tirer profit de tous les bienfaits du gingembre, il est nécessaire de le consommer au quotidien et sur la longue durée. La dose conseillée afin de constater ses effets positifs est de 500mg par jour5.

Pour aller plus loin, Laura Azenard, naturopathe et auteure du livre “J’ai vaincu l’arthrose” propose sa recette simple et efficace pour gagner en vitalité et concocter sa propre boisson anti-inflammatoire : l’eau au gingembre et au citron6. La recette est simple: il suffit de mélanger, dans un verre d’eau chaude, entre 4 et 5 copeaux de gingembre préalablement épluchés et le jus d’un demi citron frais pressé. Laissez tremper quelques minutes et dégustez de préférence à jeun. Cette boisson peut être consommée tous les matins et faire partie d’un rituel matinal.

Mise en garde et contre indication

La consommation de gingembre est déconseillée aux personnes suivant un traitement médicamenteux et en cas d’opération post chirurgicale à cause de ses propriétés anticoagulantes qui pourrait aussi provoquer des saignements. Une consommation excessive de la plante peut également avoir des effets indésirables, comme des maux de ventre. Pour éviter cela, une consommation maximale de 1,5g par jour suffit7.

Résultats

En prévenant les inflammations articulaires, une consommation régulière de gingembre permet de soulager les douleurs mais aussi de gagner en vitalité.

Ils ont essayé ... Le gingembre

100% d'avis positifs
100% Complete
( 3 personnes )

Les retours d'expérience de la communauté (3)

positif
Leone Chapman
Le 20 septembre 2018
Etat général
84
Mobilité
85
Douleurs
93
Portrait de Jocelyne
Portrait de Jocelyne
Jocelyne
Le 01 mai 2018
Etat général
99
Mobilité
50
Douleurs
50
linotte341216
Le 19 avril 2018
Etat général
93
Mobilité
50
Douleurs
50
Leone Chapman
Le 20 septembre 2018
J'utilise très souvent le gingembre car à part le fait qu'il soit aphrodisiaque il est aussi très...
Portrait de Jocelyne
Jocelyne
Le 01 mai 2018
linotte341216
Le 19 avril 2018
Maintenant grâce à vos conseils éclairés, je bois tout au long de la journée , avec des alarmes...
Aucune parole d’expert pour le moment